Les parcours spirituels

1. Pèlerinage dans la basilique et la chapelle de Bon-Rencontre

Les Bonnes Rencontres

    Les événements du Laus se déploient sur six lieux d’apparitions. Mais le cœur du sanctuaire, c’est la chapelle de Bon-Rencontre, où la Vierge Marie est venue visiter régulièrement Benoîte Rencurel pendant cinquante-quatre années.

    Ce parcours « cœur de sanctuaire » permet de découvrir ou d’approfondir la rencontre avec la Belle Dame du Laus, en compagnie de Benoîte. Il vous conduira sur le parvis de la basilique, puis dans le chœur de l’église où se trouve la chapelle des Apparitions, pour vous guider ensuite jusqu’à la chapelle des Anges et finir par le « couloir vitré » qui présente les quatorze œuvres de miséricorde.

En savoir plus

2. Chemin de la basilique à Pindreau

Suivre Benoîte sur le chemin de la rencontre

    Benoîte Rencurel avait reçu de la Vierge Marie la mission de construire le sanctuaire du Laus
et d’y accueillir les pèlerins. 350 ans plus tard, la servante du Laus continue son œuvre.
Son exemple de vie peut aussi nous aider à vivre plus intensément nos rencontres avec le Seigneur,
avec les autres et avec nous-mêmes.

    La marche jusqu’à Pindreau propose ainsi de suivre Benoîte sur le chemin de la rencontre.
Méditant sur la charité, l’espérance dans les épreuves, la douceur et la patience, le rapport à notre corps, notre disposition à la réconciliation et la présence céleste pour guider toutes nos rencontres, nous arriverons jusqu’au monument de Pindreau, où Marie nous accueille à bras ouverts !


En savoir plus

3. Chemin de la chambre de Benoîte à la chapelle du Précieux-Sang

Rencontrer Jésus, crucifié et ressuscité

    Pour répondre à la mission confiée par la Vierge Marie, Benoîte vient s’installer rapidement dans une modeste chambre, sur le bas du sanctuaire. Elle peut ainsi remplir sa mission, se rendre fréquemment dans la chapelle de Bon-Rencontre et veiller aux travaux, comme ceux de la construction de l’église et de la maison des prêtres.

    C’est aussi depuis cette chambre qu’en 1669, elle se sent appelée à se rendre au pied de la croix située
à l’entrée du hameau. Sur cette croix, elle rencontrera Jésus à cinq reprises. Cette croix, conservée et enchâssée, est entourée depuis 1860 d’une belle chapelle appelée « chapelle du Précieux-Sang ».
 

En savoir plus

4. Chemin du Précieux-Sang à Pindreau

Le temps de la rencontre

    Sur le chemin qui monte vers Pindreau au-dessus du Précieux-Sang.

    Le sanctuaire du Laus nous invite à la rencontre. Mais pour rencontrer le Seigneur dans la prière comme pour rencontrer les autres, il faut prendre du temps. Or, nous sommes bien souvent accaparés par des urgences et occupés par tant d’activités que nous ne prenons pas toujours le temps de la rencontre.

    À Notre-Dame du Laus, le Ciel a pris son temps avec Benoîte : 54 années d’apparitions, qui témoignent de la présence fidèle du Seigneur, de Marie, des anges et des saints à la vie de Benoîte. Mais aussi une durée qui nous dit que le Ciel a du temps pour nous ; et qui nous enseigne certainement à savoir davantage prendre du temps pour la rencontre.

En savoir plus

5. Marche jusqu’au col de l’Ange

Bonnes et mauvaises rencontres : anges et démons

    Le sanctuaire Notre-Dame du Laus est un haut lieu marial. La Belle Dame dit elle-même  :
« J’ai demandé le Laus à mon divin Fils pour la conversion des pécheurs, et il me l’a accordé. »
Nous sommes donc ici clairement chez Marie, qui est apparue à Benoîte à quatre cents reprises
au cours des cinquante-quatre années.

    Mais le sanctuaire haut-alpin est aussi un sanctuaire angélique : les anges se sont manifestés plus de cinq cents fois à la servante du Laus! Et ce lieu fut pour Benoîte celui de forts combats contre l’Esprit du mal,
qui a souvent cherché à la faire désespérer d’elle-même ou de sa mission.
 

En savoir plus

6. Chemin de croix de Gyquière

Le chemin de croix, chemin de rencontres

    Le chemin de croix nous révèle jusqu’où va l’amour que Dieu nous porte. Il nous révèle aussi à nous-mêmes, pour faire la vérité sur notre être. Il est également un chemin de rencontres : rencontre avec l’injustice, avec les accusateurs et les consolateurs ; rencontre avec la Vierge Marie, Véronique, Simon de Cyrène. Rencontre avec la croix et la souffrance, avec la mort et le tombeau. Que ce chemin de croix nous ouvre plus que tout à la rencontre avec l’espérance, en plaçant résolument nos cœurs dans le Sauveur, vainqueur du mal et de la mort.

Au sanctuaire du Laus, plusieurs lieux sont propices au chemin de croix :

  • Le col de l’Ange : 14 grandes croix du bas du col jusqu’au monument de l’ange.
  • Gyquière : 14 grandes croix du parking du bas du sanctuaire
    jusqu’à la chapelle Notre-Dame des Sept-Douleurs.
  • La route du Laus : 14 oratoires, de la route de la vallée jusqu’à l’entrée du hameau.
  • La chapelle du Précieux-Sang : 14 stations sur les murs extérieurs de la chapelle.

Retrouvez les différents
parcours spirituels du
sanctuaire
Notre-Dame du Laus

Accessible dans
notre boutique